Aller au contenu

Stockage logistique : Gestion de stock de marchandises en entrepôt logistique

Le stockage des marchandises et la gestion des stocks en entrepôt de logistique constituent des éléments clés de la logistique et de la chaîne d’approvisionnement pour les entreprises. Ils nécessitent une organisation logistique méthodique et rigoureuse. Les entrepôts de stockage jouent un rôle crucial pour le pilotage des flux de marchandises (réception, stockage et distribution). Quant à la gestion des stocks, elle nécessite de la rigueur et de l’anticipation en termes de maîtrise des niveaux de stocks, de planification des réceptions et des expéditions des produits afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle.

Stockage logistique en entrepôt

Méthode et solution de stockage : stockage logistique ou entreposage ?

C’est quoi le stockage logistique ou entreposage ?

Avant d’engager une prestation logistique, nous avons besoin de connaître le type de solution dont vous avez besoin entre stockage et entreposage des marchandises.

La prestation logistique d’entreposage sous entend généralement une durée de conservation des marchandises relativement longue ne nécessitant pas une disponibilité immédiate doublée d’un volume de marchandises conséquent.

Quant au service de stockage de marchandises (stockage temporaire), celui-ci est caractérisé par une durée de conservation relativement courte liée à une gestion fine des flux d’entrées et sorties des produits stockés.

Dans le cadre d’une prestation de stockage professionnel, celle-ci va intégrer tout un ensemble de tâches inhérentes aux marchandises et à leur cycle de vie de leur arrivée à l’entrepôt logistique jusqu’à leur expédition. Il s’agit des opérations de manutention lors de la phase de réception des marchandises ou bien de mouvements au sein de l’entrepôt, de palettisation, de gestion des stocks avec des inventaires et la gestion des commandes, du picking (préparation de commandes) et de l’expédition avec éventuellement une opération de conditionnement à façon (co-packing). Cela nécessite la mise en place d’une véritable stratégie logistique de stockage.

Stockage logistique
Stockage des marchandises en entrepôt

Stockage logistique des marchandises en entrepôt

Le passage à l’entrée en stock s’effectue à la suite du process de réception.
Chaque palette est dotée d’une étiquette avec un code SSCC (Serial Shipping Container Code) généré soit par vos soins soit via notre système informatique.
Véritable pièce d’identité de la palette et des colis, ce code SSCC respecte la norme internationale permettant l’identification du contenu de chaque palette à des fins de traçabilité des marchandises.

L’entrée en stock des marchandises

Notre agent logistique flashe le code SSCC positionné sur les palettes encore à quai.
Le « piéton » ou « embarqué », appareil nomade utilisé par notre agent logistique, indique automatiquement l’emplacement affecté pour chaque palette au sein des allées et alvéoles…
Il ne reste plus qu’à déplacer les palettes à l’aide des engins de manutention (transpalettes, chariots élévateur, …) parmi les allées de service jusqu’à l’emplacement réservé (au sol ou au niveau).

La gestion des stocks de marchandises en entrepôt de logistique

Elaborer une stratégie de dépôt dans l’entrepôt : les règles de stockage des produits

En tant que professionnel, le Responsable Logistique ou Responsable de dépôt élabore une véritable stratégie de stockage logistique (stratégie de dépôt) en fonction des capacités (quantité, dimensions, nombre de palettes, volume), des caractéristiques de son entrepôt (hauteur de lisse, hauteur de plafond, certifications) et de la nature des marchandises à stocker avec leurs contraintes de stockage (agroalimentaire, bio, sec, matières dangereuses, …). Cette stratégie doit être optimisée pour assurer le fonctionnement et la gestion optimale d’un entrepôt de logistique. 

Organisation de l’entrepôt logistique

Une stratégie de zonage de l’entrepôt (ou aire de stockage) est systématiquement mise en place pour optimiser les flux d’entrées et de sorties des marchandises, garantir leur sécurité tout au long de l’hébergement dans l’entrepôt, limiter les mouvements des produits pendant leur phase de stockage et réduire les trajets des caristes et préparateurs de commandes pour les opérations de picking (préparation de commandes).

Ainsi, l’emplacement de vos produits dépend de leurs spécificités mais également de la prestation envisagée (exemple : stockage au sol pour du picking logistique). Le taux de rotation des marchandises (ou taux de couverture des stocks) permet également de définir la méthode optimale de gestion des flux (méthode abc, fifo, lifo, fefo …) pour optimiser la disponibilité des produits et faciliter leur expédition.

Gestion des stocks de marchandises
Gestion des stocks
Fiche logistique d'un article

La Fiche Article

Chaque colis ou palette stocké en entrepôt fait l’objet, en amont, d’une création de fiche Article contenant l’ensemble des éléments relatifs aux produits et matières premières :

  • Référence contenant le code client et le code fournisseur
  • La désignation du produit
  • Les variables logistiques (VL) : unité, colis, palette
  • Les dimensions : longueur, largeur, hauteur, poids de toutes les variables logistiques
  • La classe ICPE
  • Le mode de gestion des dates de péremption
  • La gerbabilité des marchandises
  • Le lieu de stockage : intérieur ou extérieur

Ces éléments permettent de définir l’emplacement de stockage de chaque palette dans l’entrepôt : l’allée de service, les alvéoles (ensemble de la colonne de stockage, les emplacements latéraux selon la largeur des palettes), le niveau (vertical) de la lisse de palettier (hauteur de stockage maximale accompagnée d’une marge de sécurité) et les travées existantes.

La Fiche Article constitue un élément primordial dans l’élaboration d’une stratégie de dépôt. La Base Article complète est le socle de la réussite d’un projet logistique.

Quels sont les différents types de stockage logistique ?

Ainsi, la nature de vos marchandises, la volumétrie, la fréquence des flux entrants-sortants et la prestation permettent de choisir parmi différentes solutions de stockage. Ces solutions de stockage seront identifiées en phase d’analyse de vos besoins et mentionnées lors de l’établissement du cahier des charges pour votre projet logistique.
Vous pourrez ainsi envisager :

  • Du stockage en intérieur avec des racks de stockage (palettier) : Ce type de stockage est sécurisé avec des palettes en mode vertical pouvant aller jusqu’à 10 mètres de hauteur.
  • Du stockage au sol (stockage en vrac ou en bloc)
  • De la zone de masse (stockage des produits au sol évalué en m2 avec la possibilité de faire du gerbage de palettes pour optimiser la surface stockée.
  • Du stockage en extérieur pour les marchandises incorruptibles et imputrescibles résistantes aux intempéries, volumineuses et lourdes.

Stockage logistique en extérieur
Gestion du picking en entrepôt

Gestion de l’entrepôt de stockage : une zone dédiée au picking logistique

Une surface de stockage au sol est généralement prévue dans nos entrepôts logistiques pour des prestations de picking logistique (préparation de commandes). Ces emplacements au sol font partie de la stratégie de stockage et de la gestion d’entrepôt. ils facilitent le travail des préparateurs de commande en augmentant leur productivité grâce à un accès rapide aux produits à expédier en optimisant les trajets au sein de l’entrepôt.

Il peut s’agir d’un paramétrage flottant pour une référence de produit ou de la fréquence du recours au picking ou bien d’un paramétrage fixe où les marchandises seront toujours situées au même endroit.

Logiciel de stockage logistique : Pilotage informatisé de vos stocks

Notre solution informatisée, le WMS E-Reflex vous permet également d’avoir une vue, en temps réel, de l’état de vos stocks sur l’ensemble de nos entrepôts. En cas de besoin, nos équipes informatiques sont déployées pour la mise en place d’échanges EDI permettant d’intégrer ces données dans tout Système d’Informations pour une gestion encore plus fine de la chaîne logistique.

WMS : logiciel de gestion de stock
Logiciel de gestion d'un entrepôt
Prestation crossdocking

Prestation crossdock

Cette prestation Crossdock se traduit par un simple passage à quai des marchandises sur la plateforme logistique qui sert de plateforme d’éclatement. Les marchandises basculent uniquement du quai de déchargement au quai d’expédition pour une durée très limitée, quelques heures en général sans procédure d’entrée en stock. On parle alors de prestation en flux tendu. La suppression de la phase de stockage engendre une réduction du temps de transit des marchandises.

Côté Client, ce service permet de réduire le délai d’approvisionnement de vos magasins, le temps d’indisponibilité de vos marchandises et d’éviter les ruptures de stocks.

Gestion des inventaires de stocks

Les inventaires de marchandises sont obligatoires pour l’ensemble des entreprises. Les modalités d’inventaire sont à définir entre prestataire et client. Il peut s’agir d’inventaires tournants ou d’inventaires semestriels/annuels où vous êtes décisionnaire de la date.

La période d’inventaire implique l’arrêt de l’ensemble des flux amont (réception de marchandises) et aval (préparation et expédition des marchandises) ou aucun mouvement de stock n’est possible. 2 méthodes d’inventaires sont possibles : L’inventaire par drone et l’inventaire manuel.

Inventaire par drone

L’inventaire par drone fait partie des innovations technologiques mises en place par le Groupe Le Roy Logistique pour optimiser la gestion des stocks, réduire le temps consacré à la période d’inventaire et relancer l’activité rapidement.

Quelques étapes suffisent pour le déroulement de la mission d’inventaire par drone :

  • Le paramétrage du drone sur l’entrepôt (nombre de racks, largeur des allées, hauteurs des lisses, des échelles, …)
  • La transposition des informations sur le logiciel d’inventaire qui permet des échanges entre le drone et la tablette,
  • La préparation des données dans le logiciel,
  • La configuration de la mission d’inventaire (nom mission, choix de l’allée et des espaces de rayonnage, définition des paramètres pour le vol, …)
  • Lancement de la mission :
    • Le drone est totalement autonome
    • Les données scannées sont fiables à 95%
    • Il prend des photos HD de chaque emplacement logistique
    • L’opérateur logistique ne fait que superviser le vol et le déroulement de la mission
    • Historique des missions dans le logiciel d’inventaire
    • En fin de mission, l’inventaire est clôturé par un contrôle visuel à postériori et une gestion des écarts (freintes d’inventaire).
Inventaire logistique par drone

Avantages de l’inventaire drone

Gain de temps pour le déroulement de l’inventaire

Limitation du temps d’arrêt de l’activité

Fiabilité des données

Baisse des ressources humaines nécessaires

Inventaire manuel

Inventaire manuel

Dans cette configuration et selon vos consignes, l’inventaire est réalisé par une équipe d’inventoristes.

Elle est réalisée au sol et à la nacelle selon le type de stockage (rack, masse, vrac) et le conditionnement de vos produits au sein des espaces de rayonnage.

La durée d’inventaire physique est variable. Elle dépend de la quantité de marchandises stockée et de la procédure utilisée :

  • Chaque palette est scannée par un « piéton » (appareil utilisé par chaque inventoriste) et les données sont remontées dans le WMS où les équipes procèdent ensuite à un contrôle des écarts.
  • L’opération est 100% manuelle et le pointage des marchandises s’effectue manuellement. Les informations sont saisies dans le logiciel de gestion de l’entrepôt logistique et les contrôles d’écarts (freintes d’inventaire) sont effectués à l’issue de la saisie.

Avantages inconvénients de l’inventaire manuel

Contrôle visuel de chaque emplacement

Temps consacré à l’inventaire

Temps d’arrêt de l’activité variable selon la quantité de marchandises

Risque d’erreurs de saisie

Quantité des ressources humaines requises

Espace de stockage des marchandises
Rack de stockage des marchandises
Solution de stockage logistique